Vérifiez le run de vos Puppet avec Foreman et Nagios

J’avais besoin de m’assurer de la fiabilité des runs de Puppet sur l’ensemble de ma production. Pour cela il faut m’assurer de 2 choses :

- Premièrement que puppet s’exécute correctement toute les demi-heure (j’utilise un cron et non pas le daemon puppet) . Pour cela, c’est assez simple, j’utilise un check nagios de base « check_file_age » et je vérifie l’âge du fichier « state.yaml ». Voici donc à quoi ressemble ma commande sur un serveur Debian:

/usr/lib/nagios/plugins/check_file_age -w 3780 -c 43200 -f /var/lib/puppet/state/state.yaml

- La première commande me permet de savoir que Puppet tourne bien régulièrement. Cependant je suis incapable de dire si les runs s’effectuent correctement ou non. C’est pourquoi  j’ai décidé d’utiliser la fonction de Reports de Foreman (voir ces 3 billets 1 2 3 pour l’installation de Foreman).

Vous pouvez trouver mon script içi sur Github. Pour l’utiliser sur un serveur Debian, il faut installer les dépendances (dont une qui n’est pas packagée en deb) :

# apt-get install libhttp-server-simple-perl libjson-perl
# wget http://search.cpan.org/CPAN/authors/id/M/MC/MCRAWFOR/REST-Client-243.tar.gz
# tar xvf REST-Client-243.tar.gz
# cd REST-Client-243
# make
# make install

Ensuite pour l’utiliser c’est très simple :

$ /usr/lib/nagios/plugins/check_foreman_puppet_failure.pl -H webserver.example.com -F http://foreman.example.com -w 3 -c 5 -u username -p password

Cette commande va vérifier les derniers rapports d’exécution de Puppet. Si le nombre de run en erreur est supérieur à warning ou critical alors le check retournera une erreur.

Voila, vous pouvez superviser correctement vos runs de Puppet grâce à Foreman et Nagios

Share

Laisser un commentaire